Pied Plat : origine, causes, symptômes, diagnostic et traitement

  • Douleur à la cheville
  • Douleur au talon et épine calcanéenne
  • Douleur au genou : causes principales
  • Fasciite plantaire – Douleur de l’épine calcanéenne
  • Métatarsalgie
  • Névrome de Morton
  • Oignons (Hallux valgus)
  • Périostite
  • Pied creux (arche cambrée)
  • Pied plat (arche affaissée)
  • Syndrome de la bandelette ilio-tibiale (Syndrome de l’essuie-glace)
  • Syndrome du piriforme
  • Tête métatarsienne plus basse que les autres
  • Tendinite achilléenne : origine et symptômes
Un rôle important des voûtes plantaires est de fournir l’élasticité nécessaire et de répartir efficacement notre poids sur les jambes et les pieds. Notre façon de marcher est définie par la structure de nos voûtes plantaires. Elles doivent être flexibles et résistantes afin d’ajuster et mettre l’accent sur les différentes surfaces à chaque fois que nous nous déplaçons. L’absence d’une voûte sur la plante du pied conduit le pied à être complètement plat lorsque la personne se tient debout. Le pied plat résulte parfois d’une déformation osseuse congénitale et en diverses conséquences.

Origine du pied plat

pieds plats bébé enfant
Pendant la marche, la pression induite par la gravité et le mouvement place trois à quatre fois le poids du corps sur chaque pied. Au fil des années, un déséquilibre musculaire peut causer un trouble de la voûte naturelle du pied. Un poids excessif ou le stress causé par le martèlement du pied peut engendrer l’aplatissement ou l’effondrement de la voûte du métatarse. Le contrôle d’un poids convenable améliorera aussi considérablement les symptômes chez les patients obèses. Un médecin pourra également recommander une perte de poids pour les patients en surcharge pondérale afin de réduire l’excès de poids sur les pieds.

Causes et symptômes des pieds plats

pieds plats

Il y a plusieurs facteurs qui peuvent causer les pieds plats et ils peuvent être divisés en deux principales catégories. Dans la première catégorie, la pathologie congénitale des pieds plats, appartenant à ceux qui sont nés avec ou sont prédisposés à la pathologie dès la naissance.

Cette catégorie comprend également des cas asymptomatiques, avec des cas de pieds plats flexibles pédiatriques, qui sont une des formes les plus communes. Dans ces cas, une voûte est visible jusqu’à ce que le poids soit porté par le pied et ensuite la voûte disparaît.

La catégorie suivante est celle du pied plat acquis qui fait partie des cas qui se développent avec le temps. Beaucoup de facteurs peuvent être attribués aux pieds plats tels que la position de sommeil de l’enfant, les ruptures de ligaments ou des tendons du pied, etc.

Le pied est une impressionnante structure. Chaque pied comprend 26 os qui tiennent grâce à 33 articulations et environ 100 muscles, ligaments et tendons. L’efficacité par laquelle ils sont reliés et alignés dicte la formation de la voûte plantaire.

Les pieds plats sont un désordre fréquent et normal chez les bébés et les jeunes enfants. Ils surviennent parce que les tissus du pied qui maintiennent les articulations sont encore mous.

Au cours de la croissance des enfants, ces tissus se raffermissent pour former une voûte, généralement lorsque l’enfant atteint l’âge de 2 ou 3 ans. La plupart des gens des voûtes se forment à l’âge adulte. Cependant, chez certaines personnes, ces voûtes ne se forment jamais; la partie intérieure du pied entre en contact avec le sol en position debout.

Chez les personnes dont la voûte est déjà formée, le vieillissement, les blessures ou la maladie peuvent endommager les tendons et causer le développement de pieds plats. À noter que le pied plat peut se développer sur un seul côté.

La plupart des cas de pieds plats ne conduisent pas à une douleur au pied ni à d’autres problèmes, bien que les enfants puissent avoir mal au pied, à la cheville ou au mollet. Il convient de consulter un médecin en cas de douleurs.

Les adultes peuvent quant à eux avoir les pieds fatigués ou douloureux après être restés longtemps debout ou après la pratique d’activités sportives.

D’autres facteurs qui pourraient provoquer des pieds plats incluent :

  • Les antécédents familiaux
  • Les voûtes molles,
  • Les pathologies médicales telles que l’arthrite et le diabète
  • Les blessures
  • Les maladies nerveuses ou musculaires telles que la dystrophie musculaire, la paralysie cérébrale ou le spina-bifida.
  • La rupture du tendon (tibialis posterior)
  • La grossesse

Finalement, le port de chaussures non-approprié peut aussi contribuer à la pathologie, surtout si les chaussures portées ne fournissent pas un support convenable de la voûte ou les hauts- talons qui aggravent des problèmes de pieds déjà existants. Chez les femmes qui portent des talons, le pied essaie difficilement de s’équilibrer. De plus, la surcharge pondérale peut provoquer encore plus de sédentarité auprès des personnes, risquant ainsi des blessures du tendon qui peuvent être douloureuses et également pousser le tendon à se déchirer.

Pied plat : diagnostic et traitement

traitement pieds plats
Les 5 manières les plus courantes pour résoudre les problèmes causés par les pieds plats sont :

Du repos et de la glace afin de soulager la douleur et le gonflement
Des exercices d’étirement
Des médicaments analgésiques tels que les anti-inflammatoires non stéroïdiens
La kinésithérapie
L’usage d’orthèses dans les chaussures, les changements de chaussure, des plâtres et des attelles.
Un pied plat rigide est diagnostiqué lorsque le patient se tient sur ses orteils et que la voûte ne se forme pas. C’est lorsque les voûtes de vos pieds sont plates et que vous pouvez sentir entièrement le sol avec votre pied lorsque vous êtes debout. En présence de douleur au pied, il conviendra d’effectuer des tests, notamment une IRM pour examiner les tendons, une tomographie (CT scan) pour examiner les os du pied ou une radio du pied.

Le traitement est fondé sur la cause de la condition. Le traitement du pied plat acquis de l’adulte varie selon les symptômes, des objectifs de fonctionnalité, du degré de déformation et de l’arthrite. Pour quelques patients, la chirurgie n’est pas nécessaire. Le repos, l’immobilisation et les attelles suffisent.

Pour un problème du tarse ou de pied plat douloureux chez des enfants (causés par la fusion de deux os ou plus du pied), le traitement débute essentiellement par du repos, et peut-être la pose d’un plâtre. Si la douleur au pied ne diminue pas, l’intervention chirurgicale peut devenir une option pour nettoyer et réparer les tendons ou pour fusionner les articulations du pied pour les placer dans une position correcte.
diagnostic pieds plats

Lorsque la chirurgie est recommandée, elle peut inclure les procédures suivantes :

  • L’arthrodèse (qui fusionne les os du pied et de la cheville)
  • Ablation du bec-de-perroquet (suppression d’excroissances osseuses)
  • Ostéotomie (coupant la forme de l’os)
  • Synovectomie (résection de la membrane du tendon)
  • Transfert de tendon (ajout de tendon au pied à partir d’une autre partie du corps afin de créer une tension plus équilibrée des tendons et de développer une voûte)
  • Allongement de la colonne latérale (greffe osseuse du pied pour accroître naturellement la voûte)

L’objectif majeur de la chirurgie pour traiter les problèmes causés par la pathologie des pieds plats est d’améliorer l’alignement du pied. Cela normalisera les pressions lors de la marche ou de la station debout. Quelques procédures peuvent également être associées pour réparer le tendon et le ligament pour un meilleur maintien de la voûte.

Les coupures d’os peuvent également être utiles dans le rétablissement de la voûte. Lorsque les déformations des pieds plats sont corrigées correctement, la douleur et la capacité de marche peuvent significativement être améliorées.

chirurgie pied plat

Radiographie du pied plat: Avant et après la chirurgie. Un allongement de la colonne latérale, une ostéotomie calcanéenne ainsi qu’une fusion tarsienne-métatarsienne ont été réalisés.

Source: AOFAS

La chirurgie requiert une rééducation et, lorsqu’elle est faite convenablement, les patients peuvent reprendre leurs modes de vie actifs. Les activités comme la marche, la conduite et le sport sont admises. Quelques activités étant trop intenses cependant, tel que la course et le saut, pourraient ne pas être recommandées.

Lorsque les pieds plats ne provoquent aucune douleur aux adultes, ou dans le cas de pieds plats souples (une voûte se forme lorsque la personne se tient sur ses orteils), aucun traitement n’est nécessaire. Chez les enfants, aucun traitement si ce dernier n’éprouve pas de douleurs et de problèmes de marche.

Il est possible de corriger les douleurs causées par les pieds plats flexibles avec :

  • Des orthèses plantaires ou des supports plantaires à l’intérieur de la chaussure.
  • Du repos et l’application de glace sur la voûte plantaire.
  • Des chaussures spécialisées ou un changement de chaussures pour un confort optimal.
  • Des antalgiques et des orthèses plantaires sur mesure.

Les cas requérant une opération obtiennent souvent des résultats positifs en matière d’amélioration de la douleur et des fonctions. Bien qu’il soit impossible de prévenir l’apparition de pieds plats dans la plupart des cas, un traitement professionnel doit être envisagé lorsque des douleurs apparaissent dans les mollets ou les pieds.

Les avantages des orthèses pour contrer la douleur du pied plat :

orthèse pied plat

Les podologues peuvent conseiller de faire des dispositifs orthopédiques adaptés afin de réduire efficacement les douleurs des personnes aux pieds plats. Ils sont faits à partir de la structure du pied de la personne et s’adaptent à vos sports et vos activités professionnelles.

Ils aident à soulager la douleur en réduisant la pression exercée en dessous de vos pieds lorsque vous bougez. Vous pouvez ainsi rester plus longtemps debout sur vos pieds sans que vos pieds soient douloureux. Il y a plusieurs matériaux qui peuvent être utilisés pour donner un maintien additionnel afin de compenser le manque de creux de la voûte.

Utilisez des dispositifs orthopédiques adaptés pour soulager la douleur causée par des pieds plats. Consultez-nous pour un diagnostic approprié et un programme de traitement.

Les risques de non-traitements des pieds plats douloureux sont nombreux

orthèse pied plat
Les personnes avec le pied plat qui se développe lorsqu’adulte ont des maux à la cheville et au pied postérieur. Comme le tendon tibial postérieur ne fonctionne plus correctement, beaucoup de changements se produisent. Lorsque la pathologie progresse, la voûte s’aplatit, l’instabilité du talon évolue de telle sorte qu’il n’est plus en alignement avec le reste de la jambe. Dans des stades plus avancés, le tendon d’Achille se rétrécit, l’arthrite évolue, et l’articulation de la cheville se déforme. La douleur peut se déplacer de l’intérieur de la cheville vers l’extérieur. Les pieds plats influent sur la manière d’une personne de marcher, de se tenir debout et de courir. Le risque de douleurs aux hanches, dos, genoux, et la cheville devient plus important chez les personnes aux pieds plats. Pour les personnes ayant déjà des problèmes au pied, les pieds plats peuvent aggraver les symptômes ou contribuer à ces symptômes. Si vous avez les pieds plats, vous pouvez également avoir des risques de :
  • Tendinites achilléennes
  • Arthrites des chevilles
  • Arthrites aux pieds
  • Oignons
  • Fasciites plantaires
  • Orteils en marteau
  • Périostites tibiales
  • Tendinites tibiales postérieures

Comprendre le problème des pieds plats

pression d'un pied au sol

On estime que 20 % des adultes ont les pieds plats. Si certains cas sont dus à l’hérédité, d’autres ont plutôt acquis cette condition à l’âge adulte. Selon la Société américaine orthopédique du pied et de la cheville, 1 américain sur 4 a cette pathologie, ce qui représente près de 60 millions de personnes aux États-Unis. Concernant cette condition, une des questions qu’on se pose fréquemment est de savoir si elle est réversible.

Il est vrai que pour certaines personnes, avoir les pieds plats consiste à vivre avec la douleur. Toutefois, il faut souligner que la douleur n’est pas obligatoirement présente pour tous les cas de pieds plats. La plupart des personnes ayant les pieds plats sont asymptomatiques. Les résultats des recherches montrent même que les pieds plats peuvent vous protéger contre des fractures de stress.

Il est normal de se demander pourquoi certaines personnes n’ont aucun problème en ayant les pieds plats alors que d’autres sont des douleurs significatives aux jambes et aux pieds. Pour répondre à cette question, il est important de comprendre comment fonctionne un pied normal par rapport à un autre, disons, plus problématique.

À chaque fois que nous marchons, le pied s’aplatit légèrement pour absorber le choc avec la surface du sol. La pression de la gravité accentue le poids du corps sur chaque pied de 3 à 4 fois. Avec le temps, le déséquilibre musculaire peut causer une anomalie de la voûte normale du pied. La voûte du métatarse peut s’affaisser à cause d’une surcharge pondérale ou s’accentuer en marchant fort sur les surfaces. Cela peut également apparaître après une blessure ou une fissure avec le vieillissement. Un bon alignement osseux permet au pied pronateur ou aplati de bien se dérouler. Par contre, les pieds présentant des voûtes plantaires cambrées ou qui sont supinatrices tendent à être rigides et à ne pas absorber complètement le choc comme peut le faire un pied qui s’aplatit bien.

Les pieds plats ont une structure plus souple d’où une plus grande tendance à des tensions musculaires, car les muscles doivent fournir plus d’efforts pour la stabilisation du pied. Généralement, les sujets ayant les pieds plats n’ont pas de problèmes pour leurs activités normales. Dans les cas où les muscles sont sollicités à outrance, à la suite à des activités intenses ou de longues durées, ces personnes peuvent ressentir de la douleur. Et étant donné la diminution de stabilité observée chez le pied plat, on note une tendance naturelle d’augmentation du mouvement au niveau de la partie interne ou médiane du pied.

Dans le cas où le pied serait excessivement aplati, on peut observer une rotation vers l’intérieur de l’os de la partie inférieure de la jambe à tel point que les genoux pointent l’un vers l’autre. L’os de la partie supérieure de la jambe suit ce mouvement, d’où l’amplification de l’altération du mouvement au niveau de la hanche. Ce mouvement excessif du pied dans une position en pronation aboutira à des douleurs, pas seulement au niveau du pied, mais aussi au niveau des hanches et du bas du dos.

Un médecin peut déterminer avec efficacité si la condition du pied plat est le problème ou si celle-ci est engendrée par un autre problème. Après l’établissement d’un diagnostic, il indique également à son patient le meilleur traitement approprié à celui-ci. En outre, il est à noter que la chirurgie est envisagée uniquement dans des cas sévères où l’état du patient ne s’améliore pas malgré l’utilisation d’orthèses et le recours à d’autres solutions maison.

Par ailleurs, l’étape la plus importante pour le traitement des pieds plats consiste à remonter jusqu’à la cause du problème. En effet, la douleur et l’inconfort ressentis ne sont pas toujours forcément dus au fait d’avoir les pieds plats, car cette physionomie peut être la conséquence d’autres problèmes présents au niveau de la jambe.

Ce qu’il faut faire si on a les pieds plats à l’âge adulte

douleur causée par pied plat

En examinant la face interne d’un pied d’adulte, on peut voir une courbe en saillie et qui est située au beau milieu. Il s’agit de la voûte plantaire, laquelle est formée par les bandes attachées à partir du talon et des os. Également, plusieurs tendons de la partie inférieure de la jambe et du pied se rejoignent pour étoffer les voûtes plantaires.

Si les tendons sont bien tirés, le pied se dote d’une voûte plantaire normale. Dans le cas où les tendons ne seraient pas tirés correctement, le sujet peut avoir de petites voûtes plantaires, voire même inexistantes. On parle dans ce cas de pied plat ou d’affaissement de la voûte plantaire.

Le pied plat de l’adulte est une condition résultant à une voûte plantaire est affaissée, ce qui peut faire suite à de nombreux problèmes du pied. Un grand nombre de personnes, quelle que soit la cause du problème, bénéficient d’une meilleure gestion de la douleur relative au pied plat grâce à l’utilisation des orthèses.

Voici une liste, non exhaustive, de symptômes qu’une personne ayant les pieds plats peut être confrontée :

  • Douleur sur le côté intérieur de la cheville et du pied ou gonflement sur la partie interne de la cheville;
  • Douleur qui s’aggrave lors d’activités comme des exercices à fort impact, lors d’une marche durant de longues périodes et même en station debout;
  • Douleur sur la partie externe de l’os de la cheville lors que le pied s’effondre;
  • Antécédents de blessure ou d’arthrite qui peuvent être à l’origine de douloureuses bosses sur la partie interne du pied, rendant difficile le port de chaussures.
  • Fatigue du pied ;
  • Difficulté de mouvement des pieds tel que se mettre debout sur vos orteils
  • Pronation excessive (enroulement excessif des pieds vers l’intérieur qui peut facilement provoquer l’usure des chaussures et pourrait causer des blessures)

Au cas où vous suspecteriez un problème de pied plat, le mieux est de consulter un médecin spécialisé dans la santé du pied le plus tôt possible. Outre le fait de poser un diagnostic précis, le médecin est également apte à vous recommander les orthèses et les exercices thérapeutiques adaptés à votre cas, ceux-ci étant destinés à renforcer vos pieds et à éliminer la douleur que vous ressentez.

Consulter un spécialiste

Pour toutes problématiques concernant les pieds, faites affaire avec un podologue, un orthésite ou un podiatre agréé de votre région.
PRENDRE RENDEZ-VOUS »
Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre podologue ou pédicure-podologue. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en œuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Novofoot ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un de nos collaborateurs podologues, pédicure-podologues, orthésiste et podo-orthésiste si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

OBTENIR DE L'AIDE

Parce que la guérison et le soulagement de vos symptômes est possible, contactez-nous pour obtenir plus d'information ou un rendez-vous.

(541) 754-3010

Prendre rendez-vous »

Problèmes

douleur à la cheville
Douleurs à la cheville
épine de Lenoir
Épine de Lenoir
fascitte plantaire
Fascitte plantaire
mal aux genoux
Mal aux genoux
maux de dos
Maux de dos
metatarsalgie
Métatarsalgie
nevrome de morton
Névrome de Mortons
oignons pied
Oignons
pieds plats
Pieds plats
tendinite du tendon d'Achille
Tendinite du tendon d’Achille

Un rendez-vous pour orthèses

étapes pour orthèses plantaires

Témoignages

Stéphanie

« Avant de consulter cette clinique, j’ai fait 3 mois de physiothérapie et j’avais une douleur sous mon arche gauche qui m’empêchait de marcher plus de 5 minutes. 1 mois après mon rendez-vous, je peux faire de longue marche et je pense commencer la course à pied bientôt. »
éric beaulieu

Alexandre

« J’avais une douleur très forte sous mon talon droit. J’ai pris du Cérébrex 3 semaines et fait de la physiothérapie 6 mois Je suis postier et mon patron me suggérait donc de prendre un bon congé de maladie . Au lieu de prendre un congé j’ai décidé de prendre un rendez-vous à cette clinique. Ils m'ont proposé des orthèses adaptées et j'ai senti une grosse différence dès la première minute. J’ai pu continuer travailler sans douleur. »

Vincent

« Si vous avez une fasciite plantaire comme celle que j’ai eu, je vous recommande cet endroit, car j'ai été soulagé rapidement suite à mes 2 rendez-vous. »
Novofoot