Métatarsalgie et douleurs à l'avant-pied

Fiche d’information sur la métatarsalgie

  • Douleur à la cheville
  • Douleur au talon et épine calcanéenne
  • Douleur au genou : causes principales
  • Fasciite plantaire – Douleur de l’épine calcanéenne
  • Métatarsalgie
  • Névrome de Morton
  • Oignons (Hallux valgus)
  • Périostite
  • Pied creux (arche cambrée)
  • Pied plat (arche affaissée)
  • Syndrome de la bandelette ilio-tibiale (Syndrome de l’essuie-glace)
  • Syndrome du piriforme
  • Tête métatarsienne plus basse que les autres
  • Tendinite achilléenne : origine et symptômes
Fiche d’information sur la métatarsalgie : La métatarsalgie est une affection du pied où le patient atteint ressent une douleur causée par une inflammation de la plante du pied. Les personnes actives physiquement, en particulier celles pratiquant des activités impliquant la course et le saut, peuvent souffrir de métatarsalgie. Cette condition peut également se développer en raison du port de chaussures mal ajustées, ainsi que d’autres causes.

La métatarsalgie; qu’est-ce que c’est?

métatarsalgie
Vous portez régulièrement des souliers étroits et à talon haut… et vous avez mal aux pieds! Spécialement sous les orteils. Il se peut alors que vous souffriez de métatarsalgie. Rassurez-vous, c’est habituellement une problématique podologique bénigne. La métatarsalgie est en fait le terme médical pour décrire une inflammation douloureuse de la région plantaire située devant la cambrure du pied.

La métatarsalgie est le symptôme, la conséquence d’une surcharge des appuis antérieurs du pied. Comme ce sont vos orteils qui sont touchés, souvent aux articulations des métatarses, et que la douleur n’est pas due à une lésion caractérisée (c’est une algie), cette affection du pied est appelée métatarsalgie. Autre indice de ce problème : la présence de durillons, de callosités récurrences. Les spécialistes de la Clinique du pied CDP sont bien au fait des inconforts métatarsalgiques, et ils proposent des solutions adaptées, des correctifs appropriés.

Le métatarse

En ce qui a trait à leur structure osseuse, chacun de vos pieds se compose d’une partie arrière, appelée tarse, et qui est formée d’un assemblage d’os compacts dits postérieurs, comme le calcanéum, l’os cuboïde, l’os naviculaire, etc. Soudée à cet assemblage se trouve l’amorce de vos orteils, soit cinq segments osseux parallèles faiblement flexibles qui forment un ensemble appelé métatarse (méta signifiant au-delà de, après). Au bout de ces os allongés s’articulent les premières phalanges. Dans le cas du gros orteil, il n’y en a que deux : la proximale et la distale, tandis que pour les quatre autres orteils s’en intercale une troisième (la phalange médiale). Les os phalangiens forment la partie antérieure du pied.

Vous pourrez maintenant peut-être mieux situer les choses quand vous lirez que la métatarsalgie touche principalement les têtes des métatarsiens, c’est-à-dire l’extrémité de ces os qui font jonction avec la base des premières phalanges. Évidemment, tous les tissus (muscles, ligaments, tendons, capsules articulaires, etc.) environnant les têtes métatarsiennes peuvent être également douloureux.

Les symptômes de la métatarsalgie

Une douleur sous le pied (à l’avant) est souvent présente quand il y a métatarsalgie, notamment en station debout prolongée ou en marchant. La douleur peut aussi ne se révéler qu’à la palpation. Mais, comme il s’agit d’une inflammation, cela peut aller jusqu’à une sensation de brûlure qui limite grandement la marche. Cela dit, vous pouvez aussi être simplement incommodé ou avoir l’impression de marcher avec un caillou dans le soulier. On parle alors d’un inconfort ou d’une douleur de type mécanique initiée par un excès de pression localisée. Une charge répétée et excessive pourra entraîner la fracture (de stress) d’un métatarsien ou d’une phalange. On parle alors toujours de matatarsalgie, tout comme lorsqu’il y a rupture des structures plantaires qui donnent une stabilité aux articulations métatarso-phalangiennes. Comme une telle rupture peut avoir été amorcée très progressivement (matatarsalgie chronique), il arrive qu’elle entraîne la dislocation graduelle d’un orteil ou encore l’apparition de ce qu’on appelle des orteils en marteau (contracture à leur première jointure). Cors, callosités, durillons, corne; voilà autant de termes pour décrire différents types d’épaississement et de durcissement de l’épiderme (couche cornée) de la plante du pied qui accompagnent généralement les métatarsalgies. On les retrouve au niveau des zones d’appui (2e, 3e et 4e têtes métatarsiennes surtout), mais ils peuvent s’étendre sur l’avant-pied plantaire au complet. Beaucoup de patients se font traiter par un pédicure à cet égard. Mais les durillons réapparaissent puisque la cause, à savoir la surcharge mécanique, n’est pas considérée. Il reste que la présence de durillons n’est pas toujours signe d’une métatarsalgie, comme dans le cas des verrues plantaires par exemple. Revenons au mal induit par l’inflammation métatarsalgique. En résumé, il peut être question :
  • d’une douleur aiguë (sensation de brûlure) à la plante du pied ou derrière les orteils;
  • d’une douleur au pied autour du gros orteil;
  • d’une douleur au pied (zone avant) qui augmente une fois debout, en marchant ou en joggant, et qui diminue au repos;
  • d’un élancement jusqu’aux phalanges;
  • d’un picotement ou d’engourdissement des orteils;
  • d’une douleur au pied lors d’une flexion;
  • d’une douleur au pied en marchant sans chaussures.
Rappelons que les épisodes douloureux peuvent apparaître après une courte, mais intense activité sportive (avec impacts au sol notamment), ou « dans la foulée » d’habitudes ou de conditions de travail exigeantes. Des douleurs qui durent quelques jours devraient vous pousser à consulter un spécialiste du pied. S’il est normal de ressentir un malaise ou une douleur après être resté debout quelques heures d’affilée, ou encore après un entraînement impliquant des sauts au sol, en revanche toute sensation de brûlure persistante sous le pied devrait vous inciter à prendre rendez-vous avec un clinicien.

Différentes causes à la métatarsalgie

douleur à l'avant-pied
Comme c’est le cas pour la fasciite plantaire, une sursollicitation de vos pieds dans le cadre d’activités sportives intenses est une cause d’inflammation au niveau du métatarse. Si vous faites de la course à pied, et que vous avec tendance à courir sur la pointe des pieds, ou si vous pratiquez un sport qui vous fait sauter à répétition, alors vous êtes plus à risque. A fortiori si vous ne portez pas d’espadrilles de qualité. À moins d’un choc violent ou d’une blessure, la métatarsalgie s’installe lentement; il n’y a d’abord qu’une sensibilité accrue, puis une légère douleur et, après une assez longue période d’empirement, une douleur vive et limitative se déclare.

Sans pratiquer de sport, les gens actifs dont les chaussures sont mal ajustées ou trop inclinées vers l’avant en raison d’un haut talon sont également sujets à la métatarsalgie. Méfiez-vous : les dictats de la mode font en sorte que les souliers les plus dispendieux ne sont pas nécessairement les mieux adaptés à la marche ou au travail debout.

De mauvaises chaussures sont même à l’origine de l’aggravation de certains dysfonctionnements du pied (pieds creux, supination, etc.). S’en suit un problème pathomécanique chronique qui peut causer la métatarsalgie. Pensons aux fréquents oignons de pied chez la femme. Tout trouble structurel et fonctionnel du pied devient à la longue un facteur augmentant le risque d’inflammation au niveau des têtes métatarsiennes. Si les problèmes anatomo-physiologiques localisés sont en lien direct, comme la diminution pathologique du coussin adipeux plantaire à l’avant du pied, des facteurs indirects peuvent aussi être responsables de la métatarsalgie : surcharge pondérale, goutte, arthrite et diabète par exemple.

Si vous pensez souffrir de métatarsalgie, consultez un spécialiste dès aujourd'hui.

Consulter un spécialiste

Pour toutes problématiques concernant les pieds, faites affaire avec un podologue, un orthésite ou un podiatre agréé de votre région.
PRENDRE RENDEZ-VOUS »
Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre podologue ou pédicure-podologue. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en œuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Novofoot ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un de nos collaborateurs podologues, pédicure-podologues, orthésiste et podo-orthésiste si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

OBTENIR DE L'AIDE

Parce que la guérison et le soulagement de vos symptômes est possible, contactez-nous pour obtenir plus d'information ou un rendez-vous.

(541) 754-3010

Prendre rendez-vous »

Problèmes

douleur à la cheville
Douleurs à la cheville
épine de Lenoir
Épine de Lenoir
fascitte plantaire
Fascitte plantaire
mal aux genoux
Mal aux genoux
maux de dos
Maux de dos
metatarsalgie
Métatarsalgie
nevrome de morton
Névrome de Mortons
oignons pied
Oignons
pieds plats
Pieds plats
tendinite du tendon d'Achille
Tendinite du tendon d’Achille

Un rendez-vous pour orthèses

étapes pour orthèses plantaires

Témoignages

Stéphanie

« Avant de consulter cette clinique, j’ai fait 3 mois de physiothérapie et j’avais une douleur sous mon arche gauche qui m’empêchait de marcher plus de 5 minutes. 1 mois après mon rendez-vous, je peux faire de longue marche et je pense commencer la course à pied bientôt. »
éric beaulieu

Alexandre

« J’avais une douleur très forte sous mon talon droit. J’ai pris du Cérébrex 3 semaines et fait de la physiothérapie 6 mois Je suis postier et mon patron me suggérait donc de prendre un bon congé de maladie . Au lieu de prendre un congé j’ai décidé de prendre un rendez-vous à cette clinique. Ils m'ont proposé des orthèses adaptées et j'ai senti une grosse différence dès la première minute. J’ai pu continuer travailler sans douleur. »

Vincent

« Si vous avez une fasciite plantaire comme celle que j’ai eu, je vous recommande cet endroit, car j'ai été soulagé rapidement suite à mes 2 rendez-vous. »
Novofoot