Épine Lenoir : Soulager naturellement la douleur de l’épine calcanéenne

soulagement épine de lenoirSouffrez-vous d’épine calcanéenne douloureuse ? Beaucoup de personnes en souffrant marchent ou sautent beaucoup en raison de leur profession ou choix de vie. Ces habitudes vont au-delà du normal pour le reste de la population et sont difficiles à éviter, augmentant le risque d’épine de Lenoir.

Certains appréhendent la chirurgie de l’épine de Lenoir ou les injections pour la traiter. Ils préfèrent les remèdes naturels pour soulager la douleur. Il faut tenir compte des faits essentiels sur le traitement de l’épine de Lenoir pour éviter les traitements inefficaces dus aux idées fausses.

Pourquoi souffre-t-on d’épine calcanéenne ?

L’épine de Lenoir est un dépôt calcique sur l’os, survenant sous le talon. Il peut s’agir d’une petite saillie osseuse ou de plusieurs petites excroissances de formes irrégulières sur l’os du talon ou le calcanéum.

Également nommée ostéophyte, l’épine de Lenoir est généralement indolore. Beaucoup en sont atteints à un moment donné et l’ignorent comme elle est asymptomatique. Comme on en sait peu sur l’épine de Lenoir, nous pensons parfois qu’une épine calcanéenne indique la présence d’une fasciite plantaire, une autre affection du pied.

L’épine de Lenoir est une saillie anormale sur la surface osseuse du talon tandis que la fasciite plantaire est une inflammation du fascia plantaire, un tissu conjonctif épais allant du calcanéum aux métatarses et soutenant la voûte plantaire et le bas du pied. Tendu, le fascia plantaire s’irrite, enfle et en affaiblit la voûte plantaire d’où des douleurs à l’arrière du talon. En revanche, une épine de Lenoir est visible lors d’un examen radiographique et n’est douloureuse qu’en cas d’inflammation des tissus avoisinants.

Une pression constante sur le talon peut stimuler une formation osseuse, avéré pour beaucoup de sportifs et de personnes actives, y compris les anciens passifs qui se sont soudainement et intensément mises à l’exercice. Il s’agit d’un processus naturel qui survient également dans d’autres parties du corps soumises à d’importantes frictions. Pour protéger les tissus avoisinant ces zones des dommages et stress à répétition, les ostéoblastes s’y déplacent pour y déposer du calcium d’où une épine de Lenoir.

Épine calcanéenne : signes et symptômes

Généralement, l’épine de Lenoir est asymptomatique et indolore. Contrairement à la croyance populaire, elle ne s’apparente pas à un poignard qui coupe le tissu quand on se déplace. Il s’agit de dépôt calcique sur l’os suite à un mécanisme normal du corps humain. Comme les autres os, elle et lisse et plane. Néanmoins, comme la zone comporte un tissu, celui-ci peut s’enflammer en étant irrité, d’où une douleur chronique ou intermittente probable en marchant ou en courant.

L’épine de Lenoir peut également être douloureuse lors de la formation de nouveaux tissus fibreux à ses environs pour amortir le stress. À la formation du tissu, une callosité peut apparaitre et être plus encombrante que l’épine de Lenoir, ce qui peut signifier qu’il y a moins d’espace pour l’ensemble des tendons, ligaments, tissus de soutien et nerfs avoisinants. Il peut en résulter la compression de ces structures, entrainant l’enflure du pied et une douleur intense empirant pendant l’exercice. La douleur de l’épine calcanéenne est décrite comme aigüe et lancinante pendant le mouvement ou après le repos. L’utilisation en continu du pied réduit la douleur à une douleur sourde pulsatile qui peut s’aggraver avec l’activité physique.

Épine de Lenoir : les facteurs aggravants

Les plus exposés au risque d’épine de Lenoir :

  • Les sportifs qui marchent, sautent et courent longuement. Les joueurs de foot et de tennis y sont sensibles, leurs pieds étant toujours en contact avec le sol.
  • Ceux qui portent des chaussures trop serrées ou usées qui exposent le talon et l’obligent à absorber plus de force que la normale.
  • Les femmes portant des chaussures serrées et aux talons hauts inconfortables et marchant beaucoup, maximisant la pression sur les talons.
  • Les individus à pied plat et à pied creux.
  • Les personnes avec démarche anormale due à une pression talonnière accrue.
  • Les femmes enceintes, leurs talons supportant plus de poids que d’habitude.
  • Les personnes en surpoids et obèses, leurs talons supportant un poids du corps anormal.
  • Les résidents des zones à topographie irrégulière (montagne…) ou ceux qui marchent et grimpent régulièrement sur des surfaces rocheuses.
  • Les individus ayant eu un mode de vie sédentaire et se mettant soudainement à la marche ou le jogging pour perdre du poids.

Le traitement

Bien sûr, consulter d'abord un médecin ou un spécialiste tel un podologue ou podiatre. Sont conseillés le repos, l’application de glace, les exercices d’étirement et la prise d’anti-inflammatoires. Toutefois, il est difficile d’éviter entièrement les activités de routine. La plupart poursuit leur travail et les autres activités même après avoir consulté un médecin. Ceci implique la prise prolongée d’anti-inflammatoires qui peuvent avoir des effets secondaires comme des saignements ou des problèmes gastro-intestinaux.

La douleur peut perdurer même avec les médicaments et la physiothérapie. On peut recourir aux injections de stéroïdes pour soulager la douleur. Comme le talon comporte beaucoup de structures, l’injection peut être difficile, entrainant une nécrose graisseuse et aggravant les symptômes.

L’épine calcanéenne peut être supprimée chirurgicalement après examen radiographique. Même s’il s’agit d’une méthode de traitement efficace, beaucoup ne désirent pas dépenser de l’argent et du temps pour ce qu’ils considèrent comme une affection bénigne. Il convient de noter qu’après chirurgie l’épine de Lenoir peut récidiver dans les mêmes conditions. Ainsi, beaucoup préfèrent les remèdes naturels pour traiter l’épine de Lenoir.

Remèdes naturels pouvant aider à soulager la douleur due à l’épine de Lenoir

Beaucoup préfèrent les méthodes de traitement naturelles pour soulager la douleur due à l’épine calcanéenne.

1. Agents anti-inflammatoires naturels

Le gingembre et le curcuma sont des agents anti-inflammatoires naturels et peuvent remplacer les AINS ou autres médicaments. Outre leur efficacité, leurs effets secondaires sont minimes comparés aux médicaments. Ils peuvent être longuement utilisés sans risques pour la santé et ne nécessitent pas de changement de mode de vie, ce que de nombreux sportifs devront faire avec les traitements conventionnels. On recommande 1 ou 2 comprimés de gingembre, 3 à 4 fois par jour, ou 400 mg de curcuma par jour.

2. Vitamine B12

Un faible apport de vitamine B12 dans le corps peut entrainer des problèmes osseux et est lié à la douleur du talon. On peut en augmenter l’apport avec plus de crustacés et de foie ou en prenant des suppléments de vitamine pour une épine de Lenoir douloureuse.

3. Les acides gras oméga-3

Ce sont les meilleurs pour lutter contre l’inflammation. Les comprimés d’huile de foie de morue sont riches en acides gras oméga-3 et en prendre quotidiennement peut soulager la douleur et l’inflammation.

4. Application de glace

L’application de glace est utilisée pour tous les types d’inflammation. Appliquez de la glace sur votre talon si vous y avez mal après une activité intense. Glissez une bouteille d’eau congelée sous les pieds pour couvrir la voûte plantaire. Les sacs de glace sont également efficaces pour soulager la douleur due à l’épine de Lenoir.

5. Bains chauds et sel d’Epsom

Les bains chauds apaisent le corps surtout après une journée éprouvante. Le sel d’Epsom (sulfate de magnésium) peut soulager la douleur et l’inflammation. Mettez-en une tasse dans votre bain chaud et massez-vous doucement le talon pour réduire la pression.

6. Solution de borax

Mettez-en dans de l’eau tiède. Faites-y tremper vos talons quelques minutes. La solution de borax dans le commerce permet un soulagement rapide de la douleur et de l’enflure.

7. Cataplasme d’herbes

Un cataplasme d’herbes peut faire des merveilles. On peut utiliser des feuilles de chou ou la moutarde. Chauffez-les dans de l’eau chaude et placez les feuilles humides autour du talon douloureux.

8. Massages à l’huile

Un massage à l’huile chaude est vraiment relaxant. Pour la douleur due à l’épine calcanéenne, chauffez un peu d’huile d’olive ou de coco et massez profondément le talon. L’Aloe vera peut également être utilisée. La chaleur de l’huile apaise le talon et protège de l’usure.

9. Tisane

Le thé aux herbes naturelles (ex. feuilles d’alfa-alfa) stimule l’immunité et peut combattre l’inflammation.

10. Huile et graines de lin

De la même plante, ils ont de l’acide alpha-linolénique, un type d’acides gras insaturés oméga-3. Vous pouvez tremper un chiffon doux dans de l’huile chaude pour envelopper le pied douloureux. Enveloppez d’un film plastique pour conserver la chaleur.

Ces traitements naturels peuvent s'avérer efficaces pour soulager la douleur due à l’épine de Lenoir.

Si vous pensez être à risque, prenez soin de vos talons avec une huile de massage et des compléments alimentaires.

Évitez les chaussures serrées ou inconfortables. Portez des chaussures appropriées pour marcher ou courir. Évitez les sandales, les chaussures à bride arrière et les chaussures en toile en pratiquant une activité physique intense car elles peuvent endommager les talons.

Pratiquez régulièrement de légers exercices d’étirement et méditez pour vous déstresser. Dorlotez régulièrement vos pieds pour ne pas avoir à soulager une douleur due à l'épine calcanéenne.

Consulter un spécialiste

Pour toutes problématiques concernant les pieds, faites affaire avec un podologue, un orthésite ou un podiatre agréé de votre région.
PRENDRE RENDEZ-VOUS »
Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre podologue ou pédicure-podologue. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en œuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Novofoot ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un de nos collaborateurs podologues, pédicure-podologues, orthésiste et podo-orthésiste si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

OBTENIR DE L'AIDE

Parce que la guérison et le soulagement de vos symptômes est possible, contactez-nous pour obtenir plus d'information ou un rendez-vous.

(541) 754-3010

Prendre rendez-vous »

Problèmes

douleur à la cheville
Douleurs à la cheville
épine de Lenoir
Épine de Lenoir
fascitte plantaire
Fascitte plantaire
mal aux genoux
Mal aux genoux
maux de dos
Maux de dos
metatarsalgie
Métatarsalgie
nevrome de morton
Névrome de Mortons
oignons pied
Oignons
pieds plats
Pieds plats
tendinite du tendon d'Achille
Tendinite du tendon d’Achille

Un rendez-vous pour orthèses

étapes pour orthèses plantaires

Témoignages

Stéphanie

« Avant de consulter cette clinique, j’ai fait 3 mois de physiothérapie et j’avais une douleur sous mon arche gauche qui m’empêchait de marcher plus de 5 minutes. 1 mois après mon rendez-vous, je peux faire de longue marche et je pense commencer la course à pied bientôt. »
éric beaulieu

Alexandre

« J’avais une douleur très forte sous mon talon droit. J’ai pris du Cérébrex 3 semaines et fait de la physiothérapie 6 mois Je suis postier et mon patron me suggérait donc de prendre un bon congé de maladie . Au lieu de prendre un congé j’ai décidé de prendre un rendez-vous à cette clinique. Ils m'ont proposé des orthèses adaptées et j'ai senti une grosse différence dès la première minute. J’ai pu continuer travailler sans douleur. »

Vincent

« Si vous avez une fasciite plantaire comme celle que j’ai eu, je vous recommande cet endroit, car j'ai été soulagé rapidement suite à mes 2 rendez-vous. »
Novofoot