La vérité sur la douleur au talon

Une douleur survient généralement sous le talon à cause de la fasciite plantaire ou derrière le talon suite à une tendinite d’Achille dans la zone où le tendon est relié à l’os du talon.

La gravité de la douleur peut entrainer un handicap mais ne menace pas la vie. Dans la plupart des cas, la douleur au talon est légère et disparait d’elle-même. Dans certains cas, cependant, elle est persistante et à long terme (chronique).

Douleur au talon

Le pied humain a 26 os, le calcanéum (talon) étant le plus volumineux. Le talon soutient grandement le poids du corps humain. En marchant ou en courant, notre talon s’appuie sur l’impact du pied qui attaque le sol et nous propulse pour le prochain pas. Selon les experts, le stress du pied en marchant constitue 1,25 fois le poids du corps et 2,75 fois en courant. Par conséquent, le talon est vulnérable aux blessures et dommages et donc à la douleur.

Pour de nombreux cas, la douleur au talon est due à une cause mécanique. Elle peut également être causée par l’arthrite, une maladie auto-immune, un problème neurologique, une maladie systémique affectant le corps entier ou une infection.

Douleur au talon : informations clés

  1. La douleur survient généralement en dessous ou derrière le talon.
  2. La prévalence de la douleur est de 3,6% chez la population.
  3. Aux États-Unis, environ 7% de la population adulte a de la douleur sous le talon.
  4. Environ 8% des blessures relatives à la course peuvent être attribuées à la fasciite plantaire.
  5. Le talon est l’os le plus volumineux des 26 os du pied humain.
  6. La douleur apparait généralement progressivement, la zone sensible n’étant pas endommagée. Les chaussures plates en constituent la cause la plus fréquente.
  7. Dans la majorité des cas, la douleur apparait sous le pied, à l’avant de la zone du talon.
  8. Beaucoup de personnes souffrant de douleur au talon en guérissent après plusieurs mois de traitement conservateur.
  9. Les auto-soins, incluant repos, application de froid, port de chaussures appropriées et utilisation de supports pour pied, peuvent souvent alléger ou supprimer la douleur au talon.
  10. On peut prévenir la douleur en minimisant le stress sur le talon.

Douleur au talon : signes et symptômes

La douleur au talon apparait généralement progressivement avec aucun dommage à la région affectée. Le port de chaussures plates comme les tongs en constitue la cause la plus courante car elles étirent le fascia plantaire au point de causer son inflammation. Pour de nombreux cas, la douleur survient sous le pied vers l’avant du talon.

La douleur au talon après repos (dyskinésie post-statique) survenant par exemple au lever le matin ou après un repos durant la journée aggrave les symptômes. Elle s’améliore après activité mais peut de nouveau empirer en fin de journée.

La douleur au talon ne s’explique pas par une seule blessure (chute ou accident), celle-ci étant généralement la conséquence de stress et de coups à répétition sur le talon. En voici, néanmoins, quelques causes fréquentes :

  • Fasciite plantaire : le fascia plantaire est enflammé. Le fascia plantaire est un ligament élastique allant de l’os du talon à la pointe du pied. Les fibres de ses tissus mous seront enflammées en étant étirées excessivement. Dans certains cas, le problème survient dans la partie médiane du pied. Une personne souffrant de fasciite plantaire a mal sous le pied, surtout après repos. Certains patients ont des crampes musculaires du mollet quand le tendon d’Achille est serré.
  • Bursite calcanéenne : l’arrière du talon ou la bourse est enflammée. Elle peut être attribuée à un mauvais atterrissage ou un fort atterrissage sur les talons. Les chaussures mettant trop de pression sur le talon peuvent également la provoquer. La douleur est généralement ressentie profondément dans le talon ou à l’arrière du talon. Le tendon d’Achille peut gonfler et la douleur empirer au cours de la journée.
  • Maladie de Haglund : fréquente chez les adolescents. Pas encore arrivé à maturité, une bosse croit sur l’os du talon pour cause de friction excessive. Elle peut être causée par un pied plat ou le port de chaussures à hauts talons pour les jeunes filles dont les os ne sont pas encore entièrement développés.
  • Syndrome du canal tarsien : il y a compression d’un gros nerf à l’arrière du pied. La compression peut survenir dans la cheville ou le pied.
  • Inflammation chronique du coussin plantaire, pouvant être due à son amincissement ou à des pas trop lourds.
  • Fracture de stress : peut être due à un stress répété sur le talon suite à une activité physique intense ou des travaux lourds. Les coureurs sont vulnérables aux fractures de stress dans les os métatarsiens du pied. Cette fracture peut également être attribuée à l’ostéoporose.
  • Maladie de Sever ou apophysite postérieure calcanéenne : la cause la plus fréquente de douleur au talon chez les enfants et les jeunes sportifs, due au surmenage et aux microtraumatismes répétés de l’os du talon. Beaucoup d’enfants de 7 à 15 souffrent de cette maladie.
  • Tendinite du tendon d’Achille : maladie dégénérative aussi appelée tendinite ou tendinopathie. Cette condition à long terme survient généralement parce que le tendon d’Achille s’est progressivement détérioré. Dans certains cas, le tendon d’Achille ne peut correctement fonctionner à cause de plusieurs petites déchirures dont il ne peut guérir ou réparer de lui-même. Le tendon d’Achille subit plus de stress qu’il ne peut supporter et des déchirures microscopiques apparaissent. Ainsi, il s’épaissit, s’affaiblit et devient douloureux.

Consulter un spécialiste

Pour toutes problématiques concernant les pieds, faites affaire avec un podologue, un orthésite ou un podiatre agréé de votre région.
PRENDRE RENDEZ-VOUS »
Les informations contenues dans cette fiche vous sont fournies à titre informatif seulement et vous permettront de poser des questions éclairées à votre podologue ou pédicure-podologue. En aucun cas, elles ne peuvent remplacer l'avis d'un professionnel de la santé. Notre équipe de rédacteurs et d'experts met tout en œuvre pour vous fournir de l'information de qualité. Toutefois, Novofoot ne saurait être tenu responsable si le contenu d'une fiche s'avérait incomplet ou désuet. Nous vous rappelons qu'il est fortement recommandé de consulter un de nos collaborateurs podologues, pédicure-podologues, orthésiste et podo-orthésiste si vous croyez souffrir d'un problème de santé.

OBTENIR DE L'AIDE

Parce que la guérison et le soulagement de vos symptômes est possible, contactez-nous pour obtenir plus d'information ou un rendez-vous.

(541) 754-3010

Prendre rendez-vous »

Problèmes

douleur à la cheville
Douleurs à la cheville
épine de Lenoir
Épine de Lenoir
fascitte plantaire
Fascitte plantaire
mal aux genoux
Mal aux genoux
maux de dos
Maux de dos
metatarsalgie
Métatarsalgie
nevrome de morton
Névrome de Mortons
oignons pied
Oignons
pieds plats
Pieds plats
tendinite du tendon d'Achille
Tendinite du tendon d’Achille

Un rendez-vous pour orthèses

étapes pour orthèses plantaires

Témoignages

Stéphanie

« Avant de consulter cette clinique, j’ai fait 3 mois de physiothérapie et j’avais une douleur sous mon arche gauche qui m’empêchait de marcher plus de 5 minutes. 1 mois après mon rendez-vous, je peux faire de longue marche et je pense commencer la course à pied bientôt. »
éric beaulieu

Alexandre

« J’avais une douleur très forte sous mon talon droit. J’ai pris du Cérébrex 3 semaines et fait de la physiothérapie 6 mois Je suis postier et mon patron me suggérait donc de prendre un bon congé de maladie . Au lieu de prendre un congé j’ai décidé de prendre un rendez-vous à cette clinique. Ils m'ont proposé des orthèses adaptées et j'ai senti une grosse différence dès la première minute. J’ai pu continuer travailler sans douleur. »

Vincent

« Si vous avez une fasciite plantaire comme celle que j’ai eu, je vous recommande cet endroit, car j'ai été soulagé rapidement suite à mes 2 rendez-vous. »
Novofoot